97e congrès du SNALC : dynamisme et renouveau

lundi 4 mai 2015
par  LECOURTIER Sébastien

Communiqué de presse du SNALC-FGAF du 29 avril 2015 :

97ème congrès national du SNALC :

dynamisme et renouveau

Le SNALC-FGAF, syndicat représentatif pour tous les personnels de l’Education nationale depuis les dernières élections professionnelles et second syndicat des professeurs du secondaire avec 12% des voix, s’est réuni à Porto-Vecchio en Corse du Sud du 27 au 30 avril 2015 pour son 97ème congrès national.

A cette occasion, Francois Portzer, professeur agrégé d’histoire-géographie âgé de 55 ans, président national depuis janvier 2011, a été réélu pour quatre ans à la tête du syndicat. Il sera secondé dans sa tâche par ses trois vice-présidents : Jean-Rémi Girard, Albert-Jean Mougin et Marie-Hélène Piquemal.

Le bureau national de 21 membres a été largement renouvelé et rajeuni. Il compte notamment un enseignant de Corse, section la plus dynamique du syndicat puisque le SNALC y est la première organisation du secondaire : Pierre-Do Ramacciotti, professeur d’histoire-géographie à Ajaccio. Pour la première fois, une chef d’établissement, Barbara Wachenheim, principale-adjointe à Lyon, intègre le Bureau national comme Secrétaire nationale.

A l’occasion de ce Congrès, afin de marquer son dynamisme et son renouveau, notamment illustrés par un nombre d’adhérents en très forte croissance, le syndicat a présenté son nouveau logo et sa signature : "Liberté, égalité, fraternité et enseignement. Depuis 1905". Ce sont ces valeurs qui ont guidé, guident et continueront de guider notre action.

Pour le SNALC, la liberté pédagogique doit être respectée, ce qui n’a pas été fait dans la dernière réforme du lycée et qui n’est pas davantage à l’ordre du jour dans la réforme du collège et des programmes scolaires que le ministère tente d’imposer contre l’avis des personnels.

Pour le SNALC, l’égalité de l’École sur l’ensemble du territoire passe par un cadrage national fort pour éviter la mise en concurrence des établissements qui aboutirait à une École à deux vitesses en fonction de la "caste" ou du porte-monnaie. Cela nécessite le respect des valeurs de la République, à commencer par la laïcité et l’application stricte de la loi du 15 mars 2004.

Pour le SNALC, la fraternité implique que l’institution soutienne et défende ses personnels là où elle s’évertue hélas à créer des situations de burn-out via une dégradation des conditions de travail et du pouvoir d’achat.

Enfin, pour le SNALC, l’enseignement, c’est la transmission des savoirs dans le cadre de disciplines constituées, maîtrisées par des professeurs recrutés via des concours nationaux de qualité, que ce soit dans le premier degré, dans le second degré ou dans le supérieur.

C’est au nom de ces valeurs que nous appelons nos adhérents à se mobiliser avec force le mardi 19 mai.

Contact : François PORTZER, Président national du SNALC, portzer@aol.com


Documents joints

PDF - 500.5 ko

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 20 juillet 2017

Publication

606 Articles
Aucun album photo
5 Brèves
5 Sites Web
67 Auteurs

Visites

22 aujourd’hui
78 hier
97633 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté