Conseil Supérieur de l’Éducation 13 décembre

vendredi 15 décembre 2017
par  Sébastien LECOURTIER

Conseil Supérieur de l’Éducation

13 décembre 2017

Déclaration du SNALC

Monsieur le Ministre,

La réforme du baccalauréat 2021 (et la réforme du lycée qui l’accompagne) est un projet de grande ampleur, qu’il ne faut en aucun cas rater.

Pour couper court à une certaine communication provenant de certaines organisations, le SNALC tient à informer l’ensemble des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation qu’il n’est pas plus avancé qu’eux quant au contenu concret de la réforme que vous proposerez début 2018. Au vu d’un certain nombre de déclarations, nous avons même l’impression que beaucoup de gens sont nettement mieux renseignés que nous puisqu’ils semblent connaître les différents arbitrages que vous allez rendre.

Comme toujours, le SNALC jugera sur pièces le moment venu. Il étudiera les textes, proposera des amendements et aura in fine un positionnement clair, et sans équivoques. Pour le moment, l’audience que nous avons eue avec la commission Mathiot a tout autant permis d’établir des convergences que d’acter des divergences sur les propositions qui nous étaient soumises. Le SNALC tient à rappeler ce qui constitue pour lui des lignes rouges :

- Refus d’une réforme qui ne permet pas de réels choix en fin de 3e

- Refus d’une réforme qui sert à dissimuler des suppressions de postes. Aucune discipline, aucun collègue ne doit se sentir lésé.

- Pour entraîner notre adhésion, les questions d’horaires et de conditions de travail sont incontournables.

- Refus d’un lycée « modulaire » qui reviendrait à fusionner voie générale et voie technologique. Le SNALC est attaché au maintien des 3 voies de formation.

- Si les épreuves terminales ne sont pas prises en compte dans l’orientation, le SNALC s’oppose à l’introduction du contrôle continu dans l’obtention du bac.

- Refus de toute épreuve pluridisciplinaire artificielle ainsi que de l’introduction d’un horaire pluridisciplinaire dans le parcours des élèves.

Le SNALC tient également à féliciter le ministère pour le retrait de l’ordre du jour du projet de Diplôme national des métiers d’arts et du design. Mais nous ne nous contenterons pas d’un simple report : le texte doit être revu en profondeur afin de répondre de façon convenable à l’ensemble des problématiques que nous avons soulevées.

Enfin, le SNALC a déposé plusieurs amendements sur le projet de texte concernant l’enseignement de chant choral. En l’état (horaire annualisé), nous ne pourrons accepter ce que vous proposez.


Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 15 janvier 2018

Publication

730 Articles
Aucun album photo
5 Brèves
5 Sites Web

Visites

2 aujourd’hui
85 hier
112910 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté