PRIORITE AU PREMIER DEGRE

jeudi 20 juillet 2017
par  Sébastien LECOURTIER


PRIORITE AU PREMIER DEGRE


Après l’annonce du gel des fermetures de classes en école primaire et d’une réflexion nécessaire sur le maillage scolaire, celle de la mise en œuvre des CP dédoublés à la rentrée avait néanmoins généré de l’inquiétude, en particulier au niveau du vivier de remplaçants.

Le ministre vient de décider la création de 1000 postes supplémentaires, pourvus via les listes complémentaires du CRPE, pour donner un peu d’air aux académies. Le SNE et le SNALC se réjouissent de cette nouvelle assez inattendue en période de restriction budgétaire.

De façon plus générale, la question de l’attractivité des métiers de l’enseignement se pose plus que jamais au vu des résultats des concours de recrutement des dernières années. C’est pourquoi le SNALC et le SNE reçoivent positivement l’annonce d’une action de fond sur le sujet et se tiennent prêts à échanger avec le ministère pour restaurer l’attractivité de nos métiers.

Enfin, concernant le décret permettant le retour à la semaine de quatre jours, il est désormais patent que cette demande du SNALC et du SNE correspond bien à une attente du terrain : un tiers des écoles passent à quatre jours dès septembre 2017 malgré un calendrier extrêmement serré. En 2018, ce sera sans doute un second tiers qui franchira le pas.


Paris, le 19 juillet 2017

Contacts :
Pierre FAVRE, Président national, president-sne@sne-csen.net
François PORTZER, Président du SNALC-FGAF, portzer@aol.com

VERSION IMPRIMABLE