MOUVEMENT SPECIFIQUE NATIONAL 2017 : BTS STT

vendredi 3 février 2017
par  LECOURTIER Sébastien

MOUVEMENT SPECIFIQUE NATIONAL 2017

COMPTE-RENDU DU GROUPE DE TRAVAIL : BTS STT


Les critères de choix pour la sélection des candidats proposés en BTS STT sont :
-les avis des IPR
-les avis des chefs d’établissements actuels des candidats
-l’adéquation des profils poste et candidat.

Les candidatures non retenues par l’IG sont celles qui sont trop éloignées du profil du poste et pour lesquelles les avis défavorables sont confirmés.

La candidature de stagiaires est possible, surtout en Transports, mais pas en Professions Immobilières à cause de l’expérience nécessaire exigée.

Dans certaines spécialités des extensions de vœux ont été sollicitées et des évolutions de poste ont été suggérées à certains chefs d’établissement afin de pouvoir nommer certains collègues.
Cela permet, avec accord de l’intéressé, de proposer une extension de vœu de Notariat en Professions Immobilières par exemple, à cause du profilage très fin du poste et des compétences du candidat. D’un autre côté, ne pas faire de vœux précis n’est pas un problème en soit. Le réel problème est l’adéquation avec le profil du poste (par exemple en 8031 où il y a beaucoup de profils). Le candidat doit comprendre les spécificités de la profession. Ainsi, l’Economie-gestion en Hôtellerie-Restauration n’a pas le même profil sur un poste Technique Culinaire et sur un poste gestion hôtelière.

Les éléments de blocage à la nomination sur un poste sont d’une part une expérience du candidat très éloignée du profil du poste et d’autre part des avis défavorables formulés et confirmés par les échanges avec le candidat.
Nous regrettons que les avis auxquels ont accès les représentants syndicaux soient trop généralistes. En effet cela conduit à ce que des collègues avec des avis très favorables soient devancés par des collègues avec des avis « seulement » favorables sur des postes à profil très précis.
Comme l’année dernière, de nombreux postes resteront vacants faute de candidats dans ces spécialités et de nombreuses propositions ne sont que des confirmations de collègues déjà provisoirement sur le poste.

La DGRH précise que la note de service n’a pas évolué : c’est bien le chef d’établissement de départ qui doit formuler un avis motivé. La DGRH souligne qu’elle travaille elle aussi en amont le profilage du poste avec les chefs d’établissement car un poste mal profilé est un problème pour tout le monde.

Les commissaires paritaires nationaux du Snalc.


Navigation

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 25 avril 2017

Publication

567 Articles
Aucun album photo
5 Brèves
5 Sites Web
65 Auteurs

Visites

48 aujourd’hui
70 hier
88213 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés