Carrière en CPGE : lettre à Mme la ministre

mardi 20 décembre 2016
par  Sébastien LECOURTIER

Madame Najat VALLAUD-BELKACEM
Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
110 rue de Grenelle
75357 Paris SP 07

Paris, le 16 décembre 2016

Objet : carrières des enseignants et classes préparatoires

Madame la Ministre,

A l’heure où le Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche engage une redéfinition des carrières des personnels enseignants portant aussi bien sur la rémunération des professeurs que sur le déroulement de leurs carrières et les modalités de leur évaluation, nous avons l’honneur d’appeler votre attention sur le cas des professeurs des classes préparatoires aux grandes écoles, dont la spécificité n’est pas prise en compte dans l’état actuel des textes.

Nous nous inquiétons tout d’abord de ce que le corps des professeurs de chaire supérieure n’ait pas été évoqué lors de la mise en oeuvre du protocole PPCR. Comme dans ces conditions la promotion d’un professeur agrégé à la chaire supérieure risquerait de se traduire par une régression salariale, il nous apparaît absolument indispensable que ce corps, qui constitue le point d’aboutissement normal de la carrière d’un professeur de CPGE, soit pris en considération au même titre que celui des professeurs agrégés.

Par ailleurs, comme la nomination et la mutation des professeurs des classes préparatoires dépendent de l’Inspection générale, nous souhaiterions obtenir la garantie que leur évaluation pédagogique continuera à relever de sa seule compétence, que ce soit lors des rendez-vous de carrière ou à l’occasion d’autres inspections. De manière générale, il nous apparaît logique que la spécificité des missions des professeurs des classes préparatoires, qui enseignent dans le post-bac, se traduise par des modalités spécifiques d’évaluation.

Nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de notre haute considération.

Pour la Conférence des Classes Préparatoires,
le SNALC-FGAF et le SNES-FSU
Sylvie BONNET


Signataires :
Alain JOYEUX, Président de l’APHEC
Marc EVEN, Président de l’APPLS
François PORTZER, Président du SNALC-FGAF
Frédérique ROLET, Secrétaire générale du SNES-FSU
Jean-François BEAUX, Président de l’UPA
Rémy BOULARD, Président de l’UPLS
Sylvie BONNET, Présidente de l’UPS
Hervé RIOU, Président de l’UPSTI

Courrier également adressé à M. Ali SAÏB conseiller en charge de l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche à Matignon