Professeurs documentalistes : ça ne s’arrange pas

vendredi 14 octobre 2016
par  LECOURTIER Sébastien

Communiqué de presse du SNALC-FGAF du 14 octobre 2016 :

Professeurs documentalistes :

ça ne s’arrange pas !

Le SNALC- FGAF a pris connaissance du départ de l’association des professeurs documentalistes (APDEN) du groupe de travail sur l’éducation aux médias et à l’information (EMI). Ce dernier devait notamment permettre de proposer des documents d’accompagnement pour l’application des programmes d’EMI dans le cycle 4, ainsi qu’un référentiel pour sa mise en œuvre dans le cycle 3. Or, la position du ministère semble désormais très claire : les professeurs documentalistes ne seront pas en charge de cet enseignement, pas même pour partie.

Le SNALC apporte son entier soutien à l’APDEN : les professeurs documentalistes doivent pouvoir enseigner l’EMI, qui est leur spécialité, et qui correspond à la discipline du CAPES qu’ils ont passé. Il est intolérable qu’ils soient relégués à chapeauter la mise en place de l’EMI dans l’établissement sans pouvoir eux-mêmes l’enseigner ! Les amendements apportés par le SNALC à la future circulaire de missions des professeurs documentalistes vont d’ailleurs dans le sens de la reconnaissance de la mission d’enseignement de ces derniers.

Le SNALC invite ainsi l’ensemble des professeurs documentalistes qu’il représente à répondre à l’enquête de l’APDEN sur leur métier : http://www.apden.org/Enquete-A-P-D-E-N.html

Contacts :
Jeanne ZURFLUH, Responsable nationale Documentation, j.zurf@hotmail.fr
Jean-Rémi GIRARD, Vice-président du SNALC-FGAF, girardsnalc@yahoo.fr