Réforme du collège : illisible Brevet

mardi 12 avril 2016
par  LECOURTIER Sébastien

Communiqué de presse du SNALC-FGAF du 11 avril 2016 :

Réforme du collège : illisible Brevet

Le SNALC-FGAF a pris connaissance des nouvelles épreuves du Diplôme National du Brevet et de ses « sujets zéro », qui pour certains n’ont jamais été aussi bien nommés.

Le SNALC dénonce le caractère illisible de nouveau Brevet, qui parvient à être encore plus tordu et dénué de sens que l’ancien. Toute la partie qui relève de la validation par l’équipe pédagogique de niveaux de maîtrise de domaines du socle n’ayant ni rime ni raison est une plaisanterie. Le SNALC s’interroge également sur le mélange d’une partie de l’épreuve de français et de celle d’histoire-géographie-EMC, ainsi que des SVT, de la technologie et de la physique-chimie, qui n’est en rien rassurant pour la suite des événements. Nous diagnostiquons un cas d’interdisciplinite aiguë, qu’il faudrait soigner au plus vite par une abrogation.

Enfin, on appréciera de voir, venant d’une ministre qui n’a eu de cesse de défendre (en mentant) la « dictée quotidienne », que la dictée du brevet vaut désormais… 5 points sur 700 !

Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, le SNALC répondra à ce « nouveau brevet » par un boycott massif des corrections du Brevet 2016 et des surveillances du Baccalauréat 2016. Il appelle d’ores et déjà à soutenir des actions collectives et civiques telles que l’organisation d’une « Nuit Debout » dédiée à la réforme du collège et à l’état du système éducatif le 20 mai prochain.

Contact : Jean-Rémi GIRARD, vice-président du SNALC-FGAF, girardsnalc@yahoo.fr