PRIMAIRE : travailler trop pour gagner trop peu

lundi 15 février 2016
par  Sébastien LECOURTIER

Communiqué de presse du SNALC et du SNE (FGAF) du 15 février 2016 :

PRIMAIRE : travailler trop

pour gagner trop peu

Le SNE-FGAF et le SNALC-FGAF ont activement participé au travail mené sur les obligations de service des professeurs des écoles, jeudi 11 février dernier. Si nous prenons acte de la volonté de sortir du flou pour ce qui concerne les collègues affectés sur des missions particulières (conseillers TICE, ESMS, pénitentiaire), nous ne pouvons accepter le texte proposé par le ministère.

On reste en effet loin du compte, et une grande part du temps de travail réel des professeurs des écoles (mesuré à 43 heures hebdomadaires en moyenne) sera purement et simplement bénévole. La « forfaitisation » proposée, limitée aux deux fois vingt-quatre heures de concertations déjà présentes dans les circulaires de 2013, ne résoudra rien. Les 36 heures d’APC restent obligatoires et continuent d’alourdir la barque.

L’administration a de surcroît rejeté un amendement proposé par le SNE et le SNALC, qui visait à inclure le temps d’accueil (les fameuses dix minutes) dans les ORS. L’argument opposé à notre revendication légitime reste bien fragile : « la jurisprudence du TA de Paris nous permet d’exiger ces dix minutes sans compensation... Nous en restons là... ». Le ministère laisse une fois de plus les collègues se débrouiller, sans leur apporter aucun soutien ni fixer aucune règle claire afin de les protéger.

Pour le SNE et le SNALC, la « priorité au primaire », qui ne leurrait déjà plus grand monde, est définitivement enterrée. Atterrés devant cette énième trahison, le SNE et le SNALC rappellent que les sujets éducatifs seront une priorité en 2017 et invitent les futurs candidats à s’inspirer du projet de « L’École des Fondamentaux », volet premier degré du projet global école/collège/lycée porté par la CSEN-FGAF.

Contacts :
Jean-Rémi GIRARD, Vice-président national du SNALC, girardsnalc@yahoo.fr
Christophe GRUSON, Responsable national 1er degré SNALC, c.gruson@wanadoo.fr
Pierre FAVRE, Président du SNE, president-sne@sne-csen.net