HARCÈLEMENT : STOP AUX CARICATURES

samedi 31 octobre 2015
par  Sébastien LECOURTIER

Communiqué de presse du SNALC-FGAF du 30 octobre 2015 :

HARCÈLEMENT :

STOP AUX CARICATURES

Le SNALC-FGAF a pris connaissance de la dernière vidéo commandée par le ministère de l’Éducation nationale à Disney pour lutter contre le harcèlement à l’École.

Le SNALC-FGAF souhaiterait que le ministère réfléchît davantage à sa communication sur le sujet. En effet, tout ce que l’on retient de cette vidéo, c’est que le harcèlement existe du seul fait de l’incompétence des professeurs. En l’occurrence, ici, d’une enseignante de primaire qui ne regarde que son tableau (noir : c’est « l’enseignante à l’ancienne ») et jamais sa classe.

Cette mise en scène peu nuancée de ce grave problème a été très mal reçue par les personnels. Rappelons que lors des concours de recrutement, le ministère n’hésite pourtant pas à présenter des enfants qui, trémolos dans la voix, demandent de toute urgence des professeurs car ils ont besoin d’eux. Apparemment, on n’a pas dû recruter les bons.

Le SNALC-FGAF tient à rappeler que le harcèlement est un problème souvent complexe, difficile à identifier et face auquel les collègues peuvent se sentir impuissants, y compris quand ils l’ont repéré. La réponse institutionnelle n’est d’ailleurs pas toujours à la hauteur dans ce cas.

Le SNALC-FGAF demande donc au ministère de retirer la vidéo de son site et de ne pas se contenter de recycler des mesures qu’il avait déjà présentées il y a quelques mois. Les collègues ont besoin d’appui et de soutien, pas de stigmatisation.

Voir la vidéo Ministère-Disney
Télécharger la vidéo Ministère-Disney

Contact : Jean-Rémi GIRARD, Vice-président national du SNALC, girardsnalc@yahoo.fr


Agenda

<<

2018

 

<<

Février

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 23 février 2018

Publication

781 Articles
Aucun album photo
5 Brèves
5 Sites Web

Visites

47 aujourd’hui
123 hier
117049 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés