Le ministère entérine le démantèlement de l’Enseignement public

mardi 28 juillet 2015
par  LECOURTIER Sébastien

Communiqué de presse du SNALC-FGAF du 27 juillet 2015 :

Le ministère entérine le démantèlement

de l’Enseignement public !

La réforme du collège porte déjà ses fruits ! À la période de l’année où l’attention est moindre, ce sont les circulaires les plus dangereuses qui sont publiées. Le SNALC ne peut qu’être révolté par la publication au bulletin officiel de l’Education nationale du 23 juillet, de la circulaire n° 2015-115 du 17-7-2015.
Lien : http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=91556

Il s’agit en effet d’un vadémécum exhaustif qui pourrait s’appeler « Comment créer son propre établissement privé hors contrat ». Tout y est : les démarches administratives, les différents interlocuteurs institutionnels, les contrôles éventuels des autorités académiques pour en éviter la fermeture, etc.

Le ministère appuie donc l’ouverture exponentielle de ce type d’établissements hors contrat, qui n’ont aucun devoir de laïcité, en leur donnant un pack « clef en main ». Madame la ministre, nous sommes bien loin des principes de l’Ecole de la République voulue par Jules Ferry !
Alors que les fondateurs des établissements privés hors contrat mettent en avant des considérations religieuses ou pédagogiques, l’Ecole de la République, elle, est laïque.

Voilà une preuve de plus de la volonté de destruction du service public d’éducation, faisant suite aux dernières réformes qui le vident de sa mission d’instruction. Avec pour conséquence à long terme, de pousser les parents inquiets vers des sociétés privées marchandant le savoir. Les exigences de qualité attendues par les parents, que ces établissements privés hors contrat vont leur vendre, le SNALC les défend et les promeut pour le service public depuis fort longtemps.

Pour que l’Ecole demeure républicaine, et non libérale, le SNALC demande instamment au ministère de l’Education nationale de renoncer au scandaleux projet de destruction qu’il met en place : réforme du collège, fonctionnement en cycles, nouveaux programmes…
Un courrier à Mme la ministre est adressé ce jour, pour réclamer des informations tout aussi exhaustives que dans la circulaire à propos du nombre d’écoles, collèges ou lycées privés hors contrat ouverts l’an passé. De même, le SNALC demandera le nombre d’enseignants ayant démissionné de l’Education nationale ces dernières années.

Mme la ministre, « La guerre de la rentrée aura bien lieu » : il faut sauver l’école publique !

Contacts : Jean-Charles ZURFLUH
Secrétaire national au développement du SNALC-FGAF, zurf@hotmail.fr


Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 24 mars 2017

Publication

554 Articles
Aucun album photo
5 Brèves
5 Sites Web
65 Auteurs

Visites

37 aujourd’hui
131 hier
85252 depuis le début
7 visiteurs actuellement connectés