Fusion des académies : le SNALC entendu

vendredi 24 juillet 2015
par  LECOURTIER Sébastien

Fusion des académies :

le SNALC entendu

Le gouvernement devrait le 31 juillet prochain renoncer à la fusion qu’il avait envisagée pour 10 académies : Caen et Rouen, Lille et Amiens, Dijon et Besançon, Nice et Aix, Poitiers et Limoges.

Le SNALC-FGAF avait fait part à plusieurs reprises de son opposition à ce processus. Dans cet esprit, lors du Comité Technique Ministériel de L’Éducation nationale du 8 juillet dernier, il avait été à l’initiative d’un vœu en ce sens, voté également par la FSU, FO et la CGT :


« Les organisations syndicales représentées au Comité Technique Ministériel de l’Education nationale proclament solennellement ce jour leur opposition aux 5 fusions d’académies envisagées. Elles s’opposeront également aux conséquences de la réforme territoriale (coopération renforcée, etc..) qui aboutiraient à des suppressions de postes »

Il se réjouit donc de cette prochaine décision conforme aux demandes de la majorité des personnels et espère que le gouvernement saura également prendre, dans les semaines à venir, à propos de la réforme du collège, des décisions aussi respectueuses de l’avis de la majorité.

Contacts : François PORTZER, Président du SNALC-FGAF, portzer@aol.com


Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 25 avril 2017

Publication

567 Articles
Aucun album photo
5 Brèves
5 Sites Web
65 Auteurs

Visites

62 aujourd’hui
70 hier
88227 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés